Rechercher :

Service public

Imprimer la page
Liste des thèmes > Transports > Sécurité routière > Le débridage des moteurs des cyclomoteurs, motocyclettes et quadricycles est-il autorisé ?
Le débridage des moteurs des cyclomoteurs, motocyclettes et quadricycles est-il autorisé ?

Débrider un moteur signifie le modifier de manière à accroître sa puissance ou sa vitesse maximale. 

En application des décisions prises lors des comités interministériels de la sécurité routière des 24 janvier et 1er juillet 2005, des mesures contre le "débridage" ont été engagées afin de mieux lutter contre l'accidentalité et de promouvoir une circulation plus apaisée des motocyclistes. 

Depuis 2006, de nouvelles sanctions répriment plus sévèrement la vente de cyclomoteurs, motocyclettes et quadricycles à moteurs débridés et la vente de pièces permettant leur débridage et les opérations de débridage. Cela concerne tous les types de vente, y compris entre particuliers. 

Si la vente est faite par un professionnel, outre les peines d'amende, de confiscation et d'emprisonnement, ce professionnel encourt également une interdiction de 5 ans d'exercice de la profession. 

Par ailleurs, les sanctions existantes pour le débridage des cyclomoteurs et la vente des pièces à cet effet s'étendent aux motocyclettes et aux quadricycles à moteur. 

 

Dernière mise à jour : Avril 2007

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent de réaliser des statistiques de navigation.

En savoir plus